Quand envoyer un mail de relance ?

Quand envoyer un mail de relance ?

L’envoi d’un mail de relance est une étape à part entière de la relation marketing.

Parfois, plusieurs relances peuvent être nécessaires notamment pour conclure une vente.
Il ne faut alors pas que vos prospects ou clients se sentent oppressés.

MailKitchen vous propose quelques solutions pour contrebalancer l’oublis ou l’intrusion.

Quelques règles à connaître

  • Une réponse rapide peut créer un lien entre vous et votre clientèle. Tentez de faire preuve de réactivité et personnalisez vos réponses.
  • Nous vous recommandons de ne pas espacer vos mails de relance de plus de 10 jours.
  • Il est préférable de ne pas envoyer au-delà de 5 emails sur une période de 30 à 45 jours.

Mises en situation

1 – Lors d’une campagne BtoC

Privilégiez les moments où vos prospects ou clients seront les plus disponibles pour consulter leur boîte mail.

Le matin avant de commencer leur journée (avant 8 heures), à la pause déjeuner, en fin de journée et même le weekend avant 15h sont des plages horaires favorables.

2– Lors d’une campagne BtoB

A l’inverse d’une campagne BtoC, il n’est pas recommandé d’envoyer votre mail le week-end ou pire un lundi matin.

Essayez de privilégier l’envoi de votre mail de relance le matin en milieu de semaine, le mardi ou le jeudi par exemple. Votre clientèle sera plus susceptible de l’ouvrir et surtout de le lire.

3 – Dans tous les cas

Les mails à caractère monétaire ou administratif sont idéalement à envoyer le mardi, mercredi ou jeudi.
A contrario, les mails commerciaux relatifs aux loisirs peuvent être envoyés le vendredi et le lundi.

Lors d’une relance, n’hésitez pas à rappeler vos avantages en plus de proposer des bonus ou d’apporter de nouveaux arguments si la première campagne n’a pas été percutante.
Soyez convaincant, pour cela adaptez-vous aux besoins de vos prospects et tentez de leur proposer une offre plus adaptée que la première.

En bref

Tout est une question de timing, le mail de relance doit être envoyé au bon moment.

L’interlocuteur ne doit pas se sentir attaqué, pour cela, le plus simple est de vous mettre à sa place en vous demandant « quand aimerais-je recevoir ce type d’email ? ».

Pour aller plus loin

Maintenant que vous savez quand envoyer votre mail de relance, découvrez les clés pour rédiger un emailing de relance efficace.

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *