Testez vos campagnes mailing pour une meilleure délivrabilité

Testez vos campagnes mailing pour une meilleure délivrabilité

Spams, courriers indésirables, avez-vous déjà pensé à tester vos campagnes emailing ?

Voici quelques outils à utiliser, avant tout envoi, pour améliorer votre taux de délivrabilité.

Les tests préconisés   

1- Nom de domaine et adresse IP

Votre réputation est liée à votre nom de domaine comme nous l’expliquons dans l’article « Faut-il avoir un nom de domaine pour faire une campagne emailing ? ».

D’une haute importance, c’est ce dernier qui va partiellement déterminer votre taux de délivrabilité de même que l’adresse IP associée.

Vous aurez plus d’avantages à posséder une adresse IP dédiée (offres « ELITE » chez MailKitchen), qu’une adresse IP mutualisée souvent partagée par plusieurs utilisateurs dont le comportement peut aléatoirement impacter votre réputation.

Si vous avez déjà un nom de domaine, vous pouvez vous rendre sur le site multirbl.valli.org/lookup/ qui vous permettra de vérifier si votre adresse IP est blackilistée et de faire les démarches nécessaires pour demander son déblacklistage si besoin.

Le plus important est d’instaurer une bonne réputation dès la première campagne.

2- Le « Bon à tirer »

Ce test présent sur notre plateforme consiste à tester la délivrabilité de votre campagne sur différentes boîtes mails telles que Yahoo, Hotmail, Orange etc.
Cela, pour vous assurer que vous n’êtes pas blacklisté et que le mail est lisible et bien formaté.

Si vous êtes blacklisté, encore une fois, il vous faudra effectuer les démarches pour demander un déblacklistage.

Ce test requiert la création de plusieurs adresses emails sur différents services de messagerie.

3- L’A/B testing

Après avoir testé votre campagne emailing sur vos propres adresses, il est temps de le faire sur une population test.

Grâce à votre solution emailing vous pouvez désormais segmenter votre base de données afin d’isoler un certain nombre de destinataires (environs 10%).

Vous proposerez deux versions de l’email à deux groupes de destinataires homogènes.
Les deux versions devront être similaires avec seulement un facteur différenciateur (l’emplacement d’un bouton, la couleur du titre, la taille de la police, un wording spécifique).

Nous vous conseillons de tester, pour commencer, le nom de l’expéditeur et l’objet de votre campagne. Ces deux variantes influant sur votre taux de délivrabilité mais également votre taux d’ouverture.

À la suite de l’envoi, vous pourrez analyser les résultats directement sur notre plateforme afin de choisir l’email test le plus effectif. Si les résultats sont proches, n’hésitez pas à refaire le test ou à combiner les deux propositions qui peuvent être complémentaires.

4 – Tests automatiques

L’analyse du code source HTML de votre campagne est faite automatique par notre plateforme.

Pour aller plus loin 

Découvrez plus d’Astuces pour améliorer votre délivrabilité.

 

 

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *